Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Victor Hugo, Agence immobilière LIMOGES 87000

L'actualité de CENTURY 21 Victor Hugo

L'un des fleurons de Limoges

Publiée le 19/02/2016
"À l’ombre de la faculté de lettres, l’Ensa est le repaire des jeunes artistes en devenir. Qui n’ont pas choisi de venir étudier à Limoges par hasard. 

Ici, c'est comme chez eux. Ils y passent le plus clair de leurs journées, y mangent, s'y détendent entre les cours et, pour un peu, certains seraient tentés d'y dormir. C'est que, dans l'établissement censé faire d'eux de futurs professionnels confirmés, les artistes en herbe de l'Ensa ne manquent de rien. Et surtout pas de richesse d'enseignement !

De la matière à s'épanouir

C'est bien simple, au c'ur de leur dédale de salles de cours et d'ateliers, qui forment un espace total de près de 7.000m ², toutes les voies s'offrent aux artistes de demain. Travail de la terre, du verre, sculpture, photographie : nombreux sont les arts dans lesquels s'épanouissent des élèves inscrits dans ce qui est l'une des rares écoles d'art de France placée sous la tutelle du ministère de la Culture. 

Évidemment, spécificité locale oblige, les arts du feu ont aussi la part belle dans un cursus qui peut mener les étudiants jusqu'à un niveau bac + 5 (voire à des poursuites d'études à l'étranger, notamment). Un savoir-faire qui contribue largement à la notoriété de l'école.

« Que Limoges soit fière »

« L'école est identifiée en matière de céramique, et cela attire des élèves venus de toute la France. D'ailleurs, on a une minorité d'élèves venus de la région ! », relève la directrice de l'Ensa Jeanne Gailhoustet. Mais au-delà de la dimension pédagogique, assumée par des professeurs qui sont tous des artistes confirmés en leurs domaines, l'atmosphère presque familiale des lieux pèse aussi de tout son poids. 

« Ici, les élèves savent qu'ils peuvent trouver ce dont ils ont besoin. Beaucoup d'anciens restent en contact avec l'école, et viennent y faire des interventions », note encore la directrice, qui tient à ce que Limoges « puisse être fière de son école d'art ». Histoire de bien accueillir, demain, ces artistes qu'elle aura enfantés."

Plus qu’une école, un repaire bouillonnant d’artistes aux talents divers

Lieu de vie

Les couloirs de l’établissement ne servent pas seulement à flâner et à se déplacer entre les cours. Les jeunes artistes y trouvent aussi le moyen de dessiner, de peindre et de sculpter… à même les murs.

Savoir-faire

Spécificité locale oblige, le travail de la céramique est particulièrement apprécié par les étudiants. Nombre « d’anciens » sont d’ailleurs devenus, aujourd’hui, des céramistes professionnels…

En pratique

Au contact quotidien de professionnels expérimentés, les élèves découvrent des techniques de travail manuelles qu’ils seront susceptibles de mobiliser dans leurs futures professions. Et même si la part théorique y est importante, c’est dès la première année du cursus que les étudiants sont amenés à passer directement à ces travaux pratiques.

Nouvelles disciplines

Impression 3D, art-design, créations de bijoux contemporains : année après année, l’école intègre à son cursus de nouvelles matières, inscrites dans l’air du temps. Une façon de proposer aux élèves un cursus toujours plus actuel, où les disciplines artistiques plus traditionnelles (photographie, céramique, peinture, gravure, sculpture) côtoient ainsi de nouveaux savoir-faire dont les élèves d’aujourd’hui seront les experts de demain.

Pierre Géraudie

Article du Populaire du centre du 19/02/2016

Notre actualité